Thursday, July 12, 2018

Not Dead Yet: Tracy Latimer Must Not Be Erased; Her Murder Must Not Be Pardoned.


Media Release

Contact: Amy Hasbrouck 450-921-3057 12 July 2018

TRACY LATIMER MUST NOT BE ERASED; HER MURDER MUST NOT BE PARDONED.

Multiple news outlets are reporting that Robert Latimer has submitted a letter to the Minister of Justice seeking a pardon or a new trial following his conviction for the murder of his daughter Tracy in 1993.

Latimer has been free on parole since 2010. Contrary to some media reports, Latimer has been able to travel outside Canada since 2015, according to the Globe and Mail.

Disability rights activists are concerned that the pardon request is a “symptom and effect of the continuing devaluation of disabled people” as shown by the legalization of assisted suicide and euthanasia in 2016, according to Amy Hasbrouck, director of Toujours Vivant-Not Dead Yet. She notes that individual choice is supposed to be key to the suspension of homicide laws in cases of assisted suicide and euthanasia. “Yet Tracy was not given a choice.”

Hasbrouck says public policies that favour institutional care over home-based supports, and failure to fund such supports, as well as palliative care, deprive disabled people of any real choice in where and how they live. “Under those circumstances, how can the choice to die be truly ‘free’?” she said.

Though Hasbrouck agrees that Tracy Latimer should have received effective pain relief, she finds the statement that ‘Tracy Latimer's life should have ended 'unintentionally' as a secondary consequence of her physicians' administration of opiates to alleviate her pain,” to be “ignorant, insulting, and offensive.”

Hasbrouck also points to a claim made by Latimer’s attorney Jason Gratl that "[g]ranting a pardon to Mr. Latimer does not detract from any value or principle.”

“Pardoning Tracy’s killer would signal a failure of the Government’s commitment to equality, justice, and ending discrimination against disabled Canadians,” said Hasbrouck.

She noted that the Latimer conviction was “the exception to the rule” that parents who kill their disabled children receive more lenient treatment from the criminal justice system than do parents who kill their non-disabled children.

Toujours Vivant-Not Dead Yet (TVNDY) is a nonreligious and nonpartisan organization established in 2013 by and for people with disabilities as a project of the Council of Canadians with Disabilities. Our goal is to inform, unify and give voice to the disability rights opposition to assisted suicide, euthanasia, and other life-ending practices that have a disproportionate impact on people with disabilities.


TRACY LATIMER NE DOIT PAS ÊTRE EFFACÉ; SON MEURTRE NE DOIT PAS ÊTRE EXCUSÉ.

Contact:  Amy Hasbrouck 450-921-3057                                         12 July 2018

Plusieurs médias rapportent que Robert Latimer a envoyé une lettre au ministre de la Justice pour demander la grâce ou un nouveau procès pour le meurtre de sa fille Tracy en 1993.

Latimer est en liberté conditionnelle depuis 2010. Contrairement à certains reportages dans les médias, Latimer a pu voyager à l'extérieur du Canada depuis 2015, selon le Globe and Mail.

Selon Amy Hasbrouck, directrice de Toujours Vivant-Not Dead Yet, les militants des droits des personnes en situation de handicap craignent que la demande de grâce soit un « symptôme et effet de la dévaluation continue des personnes avec déficiences ». Elle note que le choix individuel est censé être la clé de la suspension des lois sur l'homicide dans les cas de suicide assisté et d'euthanasie. « Pourtant, Tracy n'a pas eu de choix. »

Hasbrouck dit que les politiques publiques qui favorisent les soins institutionnels plutôt que les soins à domicile, et le manque de financement de tels soutiens, ainsi que les soins palliatifs, privent les personnes avec des incapacités de tout choix réel quant à où et comment elles vivent. « Dans ces circonstances, comment le choix de mourir peut-il être vraiment "libre"? » A-t-elle dit.

Bien qu'Hasbrouck convienne que Tracy Latimer aurait dû recevoir un soulagement efficace de la douleur, elle trouve l’énonce « la vie de Tracy Latimer aurait dû se terminer "involontairement" comme une conséquence secondaire de l'administration d'opiacés par ses médecins pour soulager sa douleur, » être ignorante, insultant et offensant. "

Hasbrouck fait également allusion à une affirmation de l'avocat de Latimer, Jason Gratl, selon laquelle « le fait de gracier un pardon à M. Latimer ne porte atteinte à aucune valeur ou principe. »

« Pardonner l'assassinat de Tracy signifierait un échec de l'engagement du gouvernement envers l'égalité, la justice et l'élimination de la discrimination contre les Canadiens avec déficiences, » a déclaré Hasbrouck.

Elle a noté que la condamnation Latimer fait « l'exception à la règle » que les parents qui tuent leurs enfants ayant des incapacités reçoivent un traitement plus clément du système de justice pénale que les parents qui tuent leurs enfants non handicapés.

Toujours Vivant-Not Dead Yet (TVNDY) est une organisation non religieuse et non partisane fondée en 2013 par et pour les personnes handicapées dans le cadre d'un projet du Conseil des Canadiens avec déficiences. Notre objectif est d'informer, d'unifier et de donner une voix à l'opposition aux droits des personnes handicapées contre le suicide assisté, l'euthanasie et d'autres pratiques qui mettent fin à la vie et qui ont un impact disproportionné sur les personnes handicapées.
(30)
90 des Ceminots Valleyfield QC J6T 2V2, www.tvnyd.ca / info@tv-ndy.ca /450-921-3057

No comments:

Printfriendly