Wednesday, June 12, 2013

La Coalition pour la prévention de l'euthanasie (EPC) réagit au plan du gouvernement du Québec visant à légaliser l'euthanasie

Le gouvernement du Québec semble vouloir légaliser l'euthanasie en passant par la petite porte. 

La Coalition pour la prévention de l'euthanasie (EPC) est une coalition nationale de groupes et d'individus qui s'opposent à l’idée de tuer par euthanasie, et qui appuient toute mesure visant à améliorer les soins de santé et la protection de tous les citoyens.

Me Hugh Scher, avocat en droit constitutionnel et conseiller juridique d’EPC, est extrêmement préoccupé par l’intention du gouvernement du Québec d'ignorer le Code pénal en ne poursuivant pas les médecins qui commettront des euthanasies. "L'euthanasie est un acte direct et intentionnel qui provoque la mort d'une autre personne. L'euthanasie est une forme d'homicide. L'euthanasie n’a rien à voir avec les services de santé et le meurtre n'a rien de bienveillant ".

Amy Hasbrouck, directrice de l’organisme Toujours Vivant-Not Dead Yet au Québec, estime pour sa part qu’«entre autres, les personnes handicapées, les personnes âgées dépendantes des autres et les personnes vivant avec une dépression chronique, sont médicalement vulnérables. Interdir l'euthanasie est un moyen efficace de prévenir les abus à leur égard ». 

Le directeur exécutif de l'EPC, Alex Schadenberg, insiste par ailleurs : « Lorsque l'euthanasie est légale, des abus surviennent immanquablement. En Belgique, où l'euthanasie a été légalisée en 2002, une étude récente a révélé que 32% de tous les décès assistés ont été provoqués sans le consentement des patients. Or, les balises proposées par le projet de loi du gouvernement du Québec reflètent celles qui sont contenues dans la législation belge. » 

EPC exige que le gouvernement du Québec retire son projet de loi visant à légaliser l'euthanasie et qu’il s’engage à améliorer les soins de fin de vie et les soins offerts aux autres citoyens vulnérables. Le gouvernement du Québec doit continuer  à travailler à la prévention de la maltraitance des personnes âgées et de la maltraitance des personnes handicapées. 



Pour plus d'informations, veuillez contacter: 

Hugh Scher, Toronto, (français & anglais): 416-816-6115 ou hugh@sdlaw.ca
Alex Schadenberg, London, (anglais): 519-851-1434 ou info@epcc.ca
Amy Hasbrouck, Montreal, (français & anglais): 450-921-3057 ou tigrlily61@gmail.com


No comments:

Printfriendly